© 2018 - Hej Hej Tak.

  • Facebook Clean
  • vimeo

EDOUARD LEVE

"Tu prenais l'ascenseur pour descendre, mais pas pour monter.

Tu croyais qu'en vieillissant tu serais moins malheureux parce que tu aurais, alors, des raisons d'être triste. Jeune encore ton désarroi était inconsolable parce que tu le jugeais infondé. 

[...]

Tu te prétendais plus petit le soir que le matin, parce que la pesanteur tassait tes vertèbres. Tu disais que la nuit rendait à ton corps ce que le jour lui avait pris.

Tu fumais des cigarettes blondes américaines. Ta chambre était imprégnée de leur odeur sucrée. Te voir fumer donnait envie. Dans ta main, une cigarette était un objet d'art. Aimais-tu fumer ou te représenter fumant?

[...]

Tu aurais aimé recevoir, en même temps que l'invitation, le menu des dîners auxquels tu étais invité pour te réjouir à l'avance des mets que tu consommerais"

 

Suicide, Edouard Levé  

Découvrir le travail d'Edouard Levé